Contactez nous

Communiqués

 

 

Brèves & Divers

 

Rediffusions des Webinaires

Consultez toutes les rediffusions

Video à la une
Adhérents privilégiés
 
 
 
 
 
 
 
bandeau
 
 
 
 
 
 
 
 
Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prochains événements
Actualités & Communiqués
24.09.20 Le premier groupe industriel coopératif français Acome, installé à Mortain (Manche), milite depuis des mois pour un retour de la production made in France de la fibre optique. Le groupe se prépare à une année 2020 difficile.
Depuis l'automne 2019, alors même que les déploiements en fibre optique se sont accélérés dans l'Hexagone, le groupe normand, tout comme l'ensemble des industriels en France, a connu une chute brutale de l'activité de câbles optiques liée à l'explosion des importations en provenance de Chine et de la Corée du Sud. « Il faut absolument préserver l'industrie française. La question de la qualité des câbles installés sur nos territoires est préoccupante car les infrastructures sont des actifs dont le cycle de vie se déroule sur plusieurs décennies. Il y a un risque de fracture numérique dans les réseaux », s'insurge Jacques de Heere Pdg d'Acome.
Les derniers chiffres indiquant une ruée massive de nouveaux abonnés vers la fibre optique en France depuis la fin du confinement devraient redonner le sourire à Acome si la fibre tricolore l'emporte.
 
Infrastructures réseaux pour l'aménagement numérique du territoire17.09.20 : Altitude Infrastructure a annoncé avoir levé plus de 500 millions d'euros en fonds propres et en dette junior.
Le groupe Altitude, premier opérateur de fibre optique indépendant en France et cinquième opérateur de télécoms BtoB, a levé en septembre 2020 plus de 500 millions d’euros en fonds propres et en dette junior auprès de la division actifs réels et marchés privés d'UBS Asset Management. Il utilisera cet argent afin de soutenir le développement de la fibre optique via sa filiale Altitude Infrastructure. Le groupe Altitude prévoit d’investir plus de 2,5 milliards dans les 3 années à venir pour accélérer le développement de la fibre optique en France. En parallèle de son engagement dans le marché FTTH résidentiel – avec près de 3 millions de prises FTTH réparties dans 17 Réseaux d’Initiative Publique, Altitude Infrastructure s’engage également à investir dans l’infrastructure dédiée aux entreprises.
 
12.09.20 : Angers a accueilli physiquement, le 10 septembre 2020, la toute première étape d’un tour de France évènementiel intitulé « Les Ateliers des Territoires Connectés », qui fera ensuite étape à Lyon et Toulouse.
Les Ateliers des territoires connectés ont été lancés à Angers en présence de Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques. Cette série d’évènements a vocation à servir de creuset de réflexion et de mise en commun sur les sujets concrets du smart. Les représentants des collectivités débutantes en matière de smart pourront y rencontrer certains délégants aguerris, assister aux points de vue croisés avec leurs partenaires industriels, faire part de leurs doutes ou de leurs freins, pour in fine de mettre à jour les conditions de réussite de leurs projets ou tout simplement découvrir en quoi le smart les concerne. Ces étapes sont organisées par les fédérations professionnelles constitutives du contrat stratégique de filière Infrastructures numériques (Afnum, Fédération Française des Télécoms, InfraNum et Sycabel) avec la participation du Ministère de l’économie, des finances et de la relance, avec le soutien de partenaires institutionnels et de nombreuses associations de collectivités.
 
11.09.20 : Les GéoDataDays 2020, qui constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France, se tiendront les 15 et 16 septembre 2020 au Corum de Montpellier.
Les GéoDataDays sont un événement annuel et itinérant. Ces rencontres sont organisées par l'AFIGÉO et DécryptaGéo, en partenariat avec une plateforme régionale d'information géographique et des collectivités territoriales associées. Ces rencontres s'adressent à toutes les personnes concernées par la géodata : élus, gestionnaires de territoire, chercheurs, géographes, chefs d'entreprise, représentants de pôle de compétitivité... Elles permettent de faire connaître, promouvoir et valoriser le secteur de la donnée géographique : son écosystème, ses acteurs, ses produits, ses services, ses innovations... Nos adhérents privilégiés GEOPIXEL et le Groupe NAT seront présents au GéoDataDays 2020
 
09.09.20 : Les entreprises qui avaient souscrit un PGE, pourront librement en étaler le remboursement sur une période maximale de 6 ans, comme le prévoit la loi de finances rectificatives du 23 mars 2020.
Cette étalement a été convenu entre le ministère de l'Economie et la Fédération bancaire française. L'objectif est de faciliter le remboursement des Prêt Garantie par l'Etat pour toutes les entreprises, à un coût modéré. Concrètement, les entreprises peuvent étaler le remboursement de leurs créances sur 6 ans au maximum. Les TPE et les PME (qui représentent 95% des bénéficiaires) se verront proposer une tarification maximale de 1 à 1,5% pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023, et de 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’Etat compris. Bruno Le Maire a tenu a rappeler que les entrepreneurs ne sont pas engagés sur leurs biens individuels dans ce prêt garanti par l'Etat.
 
30.08.20 : Ruralitic a été le premier événement hybride destiné aux élus Français de 2020.
L'événement, organisé les 25, 26 et 27 août à Aurillac, a permis d'accueillir 200 personnes et 1500 personnes ont pu accéder à un monde virtuel d’où elles ont pu suivre, en direct les conférences filmées à Aurillac, visiter les stands 3D et participer aux ateliers.
InfraNum, partenaire historique de l’évènement, faisait évidemment partie de l’aventure aussi bien virtuellement, avec un stand, que physiquement, avec l'intervention d'Etienne Dugas, président d’InfraNum. La Fédération InfraNum regroupe plus de 200 entreprises : bureaux d’études, opérateurs, intégrateurs, équipementiers, fournisseurs de services, etc.. . Cliquez-ici pour consulter le Forum de Ruralitic qui a permis d'accéder au monde virtuel.

 
26.08.20 : La société OTE participe avec SOGETREL au projet Gironde numérique, qui prévoit d'amener le très haut débit partout en Gironde en 6 ans.
OTE réalise pour SOGETREL l’ensemble des travaux nécessaires au déploiement de la fibre optique en souterrain dans le département. Le chantier a débuté en octobre 2019 avec une réception prévue en 2021.
16 personnes de la société OTE réalise les études, la construction de réseaux souterrains, le tirage de la fibre optique et le raccordement.
Le linéaires du chantier comprend : Phase IV : études + travaux réalisés : 45km de câbles tirés, 25 km de GC - Phase V : études réalisées, travaux en cours : 46 km de câbles, 21 km de GC - Phase VI et VII : étude en cours : environ plus de 55 km de câbles, et plus de 20km de GC à créer.
La société OTE déploie depuis plus de 20 ans son savoir-faire et son expertise dans le numérique et l’énergie sur l'ensemble du territoire national et en Europe. Doté de moyens de production modernes, d'une organisation performante et de bases opérationnelles locales, OTE intervient sur tout le territoire français et en Europe en s'adaptant aux contraintes et aux procédures
 
24.08.20 : organisés par la Fédération Infranum, Angers accueillera physiquement, le 10 septembre 2020, la toute première étape d’un tour de France évènementiel intitulé « Les Ateliers des Territoires Connectés », dans un lieu orienté vers l’univers du végétal et de la biodiversité. Cette série d’évènements a vocation à servir de creuset de réflexion et de mise en commun sur les sujets concrets du smart. Les représentants des collectivités débutantes en matière de smart pourront y rencontrer certains délégants aguerris, assister aux points de vue croisés avec leurs partenaires industriels, faire part de leurs doutes ou de leurs freins, pour in fine de mettre à jour les conditions de réussite de leurs projets ou tout simplement découvrir en quoi le smart les concerne. Inscrivez-vous en cliquant ici

 
19.08.20 : La fibre optique avance partout dans les Landes, pour assurer l’échéance des Landes 100 % connectées fin 2022. Tous les moyens sont mobilisés par le Sydec pour rattraper le retard du confinement.
Après une mise en sécurité de tous les chantiers le 17 mars dernier, les travaux de déploiement de la fibre optique ont été interrompus durant tout le confinement, seules quelques opérations au niveau des bureaux d’études ont pu être poursuivies avec le personnel disponible en télétravail. Depuis début mai, l'activité a repris progressivement et « la mise en place des gestes barrières avec le guide de l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) a impliqué de nouvelles modalités de mise en œuvre et une adaptation à chaque situation de travaux.
En parallèle du Sydec, Altitude Infrastructure, la société privée choisie fin 2019 par le Conseil départemental dans le cadre de la convention AMEL (appels à manifestation d'engagements locaux) pour accélérer le déploiement sur toutes les Landes,  est aussi mobilisés pour rattraper le retard du confinement.
Actuellement la société SATELEC Biscarrosse (40) du Groupe FAYAT est en pleine action de déploiement de la fibre optique pour le compte du SYDEC.  Trancheuse MARAIS

 
Proximus passe à l'illimité pour ses abonnements mobiles - Geeko31.07.20 : L'opérateur Belge Proximus a profité de la présentation de ses résultats pour annoncer le passage à la vitesse supérieure dans le déploiement de son réseau de fibre optique.
L’entreprise vient de signer un partenariat stratégique avec deux entreprises qui seront en charge de donner un sérieux coup de boost au déploiement de son réseau. L’opérateur comptera sur l’appui du Hollandais Delta Fiber pour le nord du pays. Au sud, l’installation se fera avec la société belge Eurofiber. Sur l’ensemble du territoire, le déploiement sera de grande ampleur. "Grâce à ces accords, nous pourrons dépasser de près de 30% notre objectif de 2,4 millions de foyers et entreprises connectables à la fibre d'ici 2025", assure Guillaume Boutin dans un communiqué de presse.
 
Treize kilomètres dans le fossé, trois dans la chaussée et le reste en aérien : la fibre optique arrivera jusqu’à la ligne, au sommet.28.07.20 : Dans le département du Gard, avant le passage du Tour de France 2020 prévu le 3 septembre, un important chantier est en cours pour installer le Très haut débit de Valleraugue au sommet du Mont Aigoual.
Techniquement, grâce aux gigantesques antennes en place au sommet du Mont Aigoual,où sera jugée l’arrivée de la cinquième étape d’une édition 2020 pas comme les autres, les connexions auraient pu être assurées par voie hertzienne. Sauf qu’il aurait suffi d’une vilaine météo, bourrasques ou brouillard par exemple (et ça n’est pas si rare sur l’Aigoual), pour que la grosse machine du Tour de France se retrouve privée de son et d’image.
Depuis le 2 juin l’entreprise lozérienne Engelvin TP Réseaux réalise les 16 km de génie civil nécessaire pour enterrer les fourreaux qui vont accueillir la fibre optique et le reste du parcours (28 km au total) sera installé en aérien, via les poteaux téléphoniques déjà en place (un mode opératoire moins coûteux).
L'entreprise familiale Engelvin TP Réseaux, dirigée par Vincent Engelven est basée à Mende (48) est spécialisée dans les rseaux aériens et souterrains secs et humides. Elle possède un parc de matériel important et adapté à toutes ses activités, Grâce à son personnel expérimenté, l'entreprise travaille pour les grands groupes tels que ERDF, RFF, SNCF, ASF, SAPRR, ESCOTA, Direction Interdépartementale des routes, opérateur de téléphonie, grandes entreprises, collectivités locales....
 
27.07.20 : (Communiqué) Le constructeur de nacelles France Elévateur lançe une nouvelle machine, principalement pour le secteur des télécoms, afin de leur apporter une solution plus performante en matière de chargement.

En effet, cette machine étant montée sur un Renault Trafic L2H1 le volume de chargement est bien plus important que sur un Trafic L1H1 tout en restant compacte grâce à la découpe arrière du fourgon.
Cette machine est également disponible avec une plateforme, mais montée sur sur un Trafic L1H1.
France Elévateur conçoit et fabrique des nacelles sur porteurs dédiées à tous types de travaux en hauteur : énergie, travaux sous tension, télécommunication, éclairages, signalisation, élagage, peinture, maintenance et construction de caténaires pour tramways et trolleybus… La gamme va de 9 à 35m, pour des déports pouvant atteindre 24 m, avec une grande diversité de physionomies : nacelles sur fourgons, élévateurs sur porteurs châssis-cabine, bras isolés moyenne et haute tension, véhicule 100% électriques ou gaz, véhicules automoteurs ou à chenilles
France Elévateur sera présent au Salon Européen des matériels pour le travail en hauteur, la manutention, le levage et le transport lourd) (Salon JDL) les 09 - 10 - 11 septembre 2020 à Beaune (21)
 
23.07.20 : CIRCET et leurs partenaires Gravière et Techno Fibre, ont mis tout en oeuvre pour permettre au département du Puy-de-Dôme, d'organisé un reportage photos concernant le déploiement de la fibre optique par Auvergne Très Haut Débit.
Le premer reportage concerné un chantier de génie civil en cours avec un Soc Vibrant du constructeur Lancier en action de l'entreprise Graviere basée à Lempdes (63) et ensuite un portage de fibre à l'eau en conduite occupée avec le " Y" par Techno Fibre (avec du matériel Plumett), spécialiste de l'installation de fibre optique, basé en Côte d'Or (21)
La Régie régionale Auvergne Numérique assure pour le compte de la Région et des Départements auvergnats (Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de- Dôme) la mise en place du réseau numérique public. Elle vient en complémentarité avec le périmètre couvert par les opérateurs privés (Orange et SFR) qui interviennent sur leurs fonds propres dans les zones les plus densément peuplées (cette répartition fait suite à un Appel à projet lancé par l’Etat en 2011). Cette zone d’intervention privée porte sur la métropole de Clermont-Ferrand, les agglomérations d’Aurillac, de Montluçon, de Moulins, du Puy-en-Velay, de Vichy et les villes de Riom (63) et Saint-Flour (15).
La société Circet, créée en 1993, est aujourd'hui le leader européen des services d'infrastructures télécoms. Le groupe Circet est le premier fournisseur de services d’infrastructures télécoms en Europe. Il dispose de sociétés en France, en Allemagne, en Irlande et au Royaume-Uni, en Espagne et au Maroc. En 2019, le groupe affiche un chiffre d’affaires cumulé de 1,4 Md€ avec 6300 collaborateurs répartis dans les différents pays. En France, Circet dispose de 80 agences avec 3040 collaborateurs.
 
la trancheuse venue spécialement d'Angers15.07.20 : Le déploiement du réseau public de fibre optique DORSAL se poursuit en Creuse. Pour ce faire, une trancheuse MARAIS est utilisée en pose mécanisée.
Une section du réseau de collecte est en cours de création, entre Saint-Sulpice-le-Dunois et Bonnat. 4 jours ont suffit à la trancheuse MARAIS pour réaliser les 4,6 kilomètres en pose mécanisée (pose des tubes PEHD et fermeture de la tranchée) entre la Celle Dunoise et le Bourg D'Hem. Une nouvelle section de 4,9 km, intégralement enterrée va débuté. Pour en savoir plus cliquez-ici
Le réseau de collecte est bientôt achevé dans le département de la Creuse. (Le réseau de collecte désigne les grandes artères du réseau fibre). En Creuse, cela représente 460 km de fibre. Une partie s’appuie sur le réseau public DORSAL dit de « 1e génération, déjà déployé via une délégation de service public (DSP) confiée à Axione Limousin (200 km). Le reste est en cours de construction, sous maîtrise d’ouvrage directe de DORSAL (260 km d’ici 2021). La réalisation de ces travaux est assurée par le groupement Axione DPL. À noter la présence d’une entreprise creusoise dans ce groupement, la société Migliori..
 
04.07.20 : Après avoir rendu public il y a quelques jours son diagnostic de l’impact du Coronavirus et les principaux axes du plan de reprise pour la filière des infrastructures numériques, InfraNum rend public ce jour l’intégralité de l’étude confiée à EY et Tactis.
A travers ce plan de relance, la filière vise à garantir l’accès à des infrastructures numériques optimales à l’échelle nationale, à accompagner la croissance verte et la compétitivité numérique de la France, à sécuriser l’emploi de la filière et améliorer l’insertion sur le marché du travail des jeunes générations ou encore à trouver de nouveaux relais de croissance pour la filière après la fin du plan THD. Il est articulé autour de 5 axes concrets : Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Numérique 66 | Réseau fibre optique des Pyrénées-Orientales01.07.20 : Le réseau public très haut débit dans les Pyrénées-Orientales de la société Numérique 66, se poursuit pratiquement normalement à présent.
Les travaux sont en cours sur l'ensemble du département. Actuellement, par exemple, des travaux ont été réalisés sur la première partie de la route départementale en venant de Millas, connectée à Corneilla-la-Rivière par la traversée de la Bailloubère et la rue du ruisseau. La municipalité avait anticipé en intégrant le fourreau de la future fibre pendant la réfection de la route traversant le village. Il faudra compter les jours jusqu’au deuxième semestre 2021 où les premiers raccordements seront réalisés. Une échéance progressive à partir de laquelle chaque usager qui le souhaite pourra appeler son opérateur pour être raccordé à son domicile.
C'est le 9 mars 2018, que le Département des Pyrénées-Orientales a signé avec Altitude Infrastructure la Délégation de Service Public du Réseau Numérique 66. Pour l’accompagner dans sa mission, Altitude a créé une société filiale THD 66.
 
25.06.20 : Ergon Capital est entré en négociations exclusives en vue d'acquérir une participation majoritaire au sein du groupe français Telenco, actif dans les équipements télécoms.
Fondée en 1999 dans les Alpes françaises, l'entreprise est spécialisée dans la production et la distribution d'équipements passifs (câbles, armoires de rue...) et pour techniciens dans les télécoms. Une activité qui lui permet, avec des ventes dans plus de 50 pays, de générer quelque 120 millions d'euros de chiffre d'affaires, fort de plus de 300 collaborateurs.
 
22.06.20 : La société BIR a procédé avec succès au tirage d’un tube PEHD DN500 accueillant 15 lignes de fibre optique pour le compte d’Orange.
A l’origine de ce projet dans les Hauts-de-Seine lancé le 31 Janvier 2020, l’urgence technique de dévoyer un réseau sensible installé dans une digue en péril. Les équipes d’OPTIMUM se sont mobilisées pour proposer à leur client dans un délai record de moins de 4 mois, malgré la crise sanitaire, un package complet d’études, comprenant la recherche de tracé, la prise en charge des sondages géotechniques et allant jusqu’au dimensionnement final des travaux. Ce tracé, intégralement courbe et sur un linéaire de 185m, pris en tenaille entre ville et enjeux environnementaux forts a pu être réalisé en forage horizontal dirigé dans le respect intégral du planning initial et de toutes les contraintes en présence.
 
18.06.20 : TRENCH3D, proposée par le Groupe PARERA, est une solution innovante de géoréférencement et de récolement des réseaux en tranchée ouverte en classe A de la DT-DICT.
Trench3D est une solution pratique, peu volumineuse, peu couteuse qui permet d'avoir toutes vos données en tranchée ouvertes rapidement. La solution Trench3D est simple à utiliser et économique : Pendant que la tranchée est encore ouverte, vous filmez les réseaux posés, les vidéos sont transmises automatiquement en quelques clics sur l'interface web. Ainsi, vous pouvez remblayer votre tranchée quand vous le souhaitez, sans attendre l'intervention d'une tierce personne et sans immobiliser vos équipes travaux. Vous ne payez que ce que vous utilisez ! Vos livrables en Classe A répondent aux exigences de la réglementation. Ils sont archivés et ils peuvent être partagés avec vos clients.
Créée en 1968, PARERA a développé son activité autour des métiers de la cartographie, la DAO et des SIG pour les principaux gestionnaires de réseaux, et des collectivités et syndicats. Située, à une trentaine de kilomètres de Toulouse, à L’Isle Jourdain (32), PARERA déploie ses équipes sur l’ensemble du territoire national, dans les DOM TOM, en Afrique de l’ouest et à Madagascar.
 
17.06.20 : Selon l’étude commandée par Infranum et réalisée par les cabinet EY et Tactis, les déploiements de fibre optique en France seront 20 % en dessous des objectifs en 2020. Peu d'entreprises pensent fermer mais il faudra absorber un surcoût sur le long terme.
Malgré la crise du coronavirus, les déploiements se sont poursuivis se réjouit Etienne Dugas, le président d'InfraNum, l'association qui regroupe les industriels du secteur. Après être tombés, très bas fin mars, à 30 % du rythme nominal, nous avons pu remonter dès avril avec l'aide du gouvernement.
Le coronavirus empêchera la filière d'être au rendez-vous de 2020 . Un million de lignes prévues ne seront pas réalisées, sur un objectif de 5,3 millions. Elle retombera cette année sous son rythme de 2019.
Les entreprises du secteur ont perdu 36 % de chiffre d'affaires en moyenne pendant la crise, et un tiers a des problèmes de trésorerie à court terme. Seulement 11 % des entreprises du secteur envisagent de licencier. Et quasiment aucune liquidation n'est à déplorer. L'activité a retrouvé 75 % de son niveau d'avant-crise dès le 11 mai. Elle devrait atteindre 90 % en septembre. L'objectif de 2022 pourrait être tenu, à condition d'accélérer légèrement pendant les deux dernières années.
Pendant le confinement, le déploiement d'une prise de fibre optique coûtait 17 à 23 % de plus qu'en période normale. Actuellement, il faut compter 11 à 17 % de plus. Et le nouveau normal sera un surcoût de 4 à 8 %. La question sur toutes les lèvres est désormais : qui va payer ? Etienne Dugas assure que chacun devra prendre sa part dans l'effort entre opérateurs, collectivités et sous-traitants.
 
16.06.20 : (communiqué) Le déploiement du réseau public de fibre optique DORSAL se poursuit en  Haute-Vienne, par une section du réseau de collecte en cours de création, entre Châlus et Les Cars.
Créé en 2002, le syndicat mixte DORSAL (Développement de l’Offre Régionale de Services et de l’Aménagement des télécommunications en Limousin) est l’outil dont se sont dotées les collectivités limousines pour l’aménagement numérique de la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne. Cette section du réseau de collecte est réalisée en pose mécanisée, avec une trancheuse MARAIS "Grand Déport". Cliquez-ici pour lire le communiqué
La trancheuse MARAIS "Grand Déport" permet de trancher 800mm à l’extérieur du gabarit de la machine (déport latéral de l'outil extérieur à la machine côté droit et gauche), donc en fond de fossé le long des routes ou derrière les barrières de sécurité par exemple. Le constructeur MARAIS, filiale du Groupe Tesmec, spécialisé dans la vente et la location de trancheuses propose depuis des années des solutions techniques innovantes au Service de la Construction des réseaux de télécommunication. Cette machine reviendra en Limousin pour une étape en Creuse.
 
15.06.19 : L’opérateur belge Proximus a fait l’acquisition de 80 mini-pelles Bobcat E17 afin de réaliser le déploiement de son réseau de fibre optique en zone urbaine.
L’objectif est de déployer la fibre optique dans les quartiers existants, avec des habitations déjà connectées via un réseau d’accès basé sur le cuivre qui recourt aux technologies DSL et à la technologie traditionnelle PSTN. Les travaux seront le plus souvent urbains et les machines seront utilisées sur de nombreux chantiers, dont certains, particulièrement difficiles d’accès. La mini-pelle BOBCAT E17 a été sélectionnée en fonction de son châssis à voies variables dont la largeur se règle hydrauliquement de 98 centimètres à 1360mm ce qui permet l’accès en passages étroits sans perdre en stabilité. Elle affiche une profondeur de fouille max. de 2249 mm, et son poids opérationnel standard est de 1711kg, ce qui la rend facilement transportable d’autant que des anneaux d’arrimage sont intégrés à la tourelle. Le système hydraulique de la E17 exploite pleinement la puissance du moteur diesel 3 cyl. KUBOTA / D722 de 10,2kW et offre un débit de 2 x 32,5 L/min en principal & auxiliaire. Pour en savoir plus sur la BOBCAT E17 cliquez-ici
 
13.06.19 : Créée en 1946, la société CEV est devenue un des leader en France dans la construction, la distribution et la location de matériels pour la pose de câbles en souterrains et aériens.
Pour tenir cette place de leader dans la construction et la commercialisation de matériel pour la pose de câbles : treuils cabestan, machines de '​'soufflage'​'​ et de '​'portage'​'​ pour l'installation des câbles (énergie, télécoms, fibres optiques) et pour le sous-tubage, ainsi que les remorques porte-tourets et les accessoires pour le déploiement des réseaux, CEV est particulièrement attentive à la qualité du service et aux besoins de sa clientèle. Le développement de nouveaux produits avec leurs différents partenaires sont permanents.
CEV est également leader dans la location de matériel pour la pose de câble, à la journée à la semaine ou longue durée, avec possibilité de mise en service sur site.
Les installations de CEV (siège et usine à Ecquevilly (78) couvrent une surface de plus de 8.000 m2 dans une zone industrielle située à la sortiede Paris en bordure de l'autoroute Paris-Rouen.
 
Orange France on Twitter: "Le nouveau navire câblier d'Orange ...10.06.20 : L'opérateur chinois Hengtong Optic-electric déploie actuellement la première liaison à fibre optique entre l'Asie et l'Europe. Un câble de 12.000 km qui aura pour point d'arrivée européen les plages du Prado à Marseille.
Cette liaison sous-marine à très haut débit baptisée « Peace », sera la première du genre déployée par un groupe chinois sur le territoire français. D'une longueur de 12 000 kilomètres, ce câble entièrement financé par HKT reliera en 2021 la France au Pakistan, à travers un unique point d'atterrissage dans la ville de Marseille, en suivant la route Europe-Asie via un tracé direct qui passe par Mombasa au Kenya avant de rejoindre l'océan Indien. Dans un second temps, cette liaison fibre optique pourra s'étendre jusqu'en Afrique du Sud, sur une longueur totale de 15 000 kilomètres. Une fois achevée, cette nouvelle autoroute numérique réduira considérablement le temps de latence des télécommunications entre l'Europe, l'Afrique et l'Asie.
 
06.06.20 : Suite au coup d'arrêt à la mi-mars à cause du confinement lié au coronavirus en France, le déploiement de la fibre optique repasse à la vitesse supérieure dans le Doubs. Depuis la reprise des chantiers, le rendement est de 85 à 90% pour deux raisons : les obligatoires protocoles sanitaires "Covid-19" (désinfection de matériels, véhicules, etc.) et l'impossibilité de renforcer les équipes. Mais selon le Syndicat mixte Doubs Très Haut Débit qui est chargé du déploiement de la fibre optique dans les zones rurales, soit 90% du département, il ne devrait pas spécialement y avoir de retard pour les secteurs encore non fibrés, sauf éventuels nouveaux contretemps sanitaires ou autres. A priori le Syndicat devrait pouvoir tenir leur calendrier dont l'objectif initial est la construction au total de 120.000 lignes pour la fin 2022, avec peut-être un léger débordement sur début 2023. A ce jour, près de la moitié de ce réseau public de fibre optique -financé par le Conseil départemental du Doubs et les Intercommunalités du Doubs, avec le soutien de l'Etat et de la Région Bourgogne Franche-Comté- est déjà livrée.
 
23.05.20 : RISA, est un des seul constructeur Français à proposer en même temps une gamme de machines destinés à la construction de réseaux aériens (Matériels de levage forage, Treuils) et souterrains(Trancheuses, Roues de compactage, Spiraleuses).
En pose de réseaux aériens : Risa est leader en France dans la fabrication des grues de levage forage pour la pose de ligne électrique ou de fibre optique. Les matériels de levage forage sont automoteurs ou montés sur porteur autoroutier en dos de cabine ou sur essieu arrière. Les grues de levage forage peuvent être équipé d'un marteau fond de trou. Risa construit aussi des treuils de tirage destinés à la construction de de ligne HTB. 
En pose de réseaux souterrains : Leur gamme de trancheuses de 200cv à 500cv sont polyvalentes et conçues pour la pose de réseaux de fibre optique, électricité, gaz, eau, .. Le constructeur Risa  adapte en permanence les trancheuses à l'évolution du marché ou à la demande des clients.
Risa est le seul constructeur à proposer des roues de compactage (adaptables sur des porteurs de préférences hydrostatique) destinées à compacter des tranchées de 160 à 280 mm). A présent, RISA propose aussi une roue de compactage permettant de compacter jusqu'à 50 cm de large. Les roues de compactage permettent un meilleur rendement, évitent les manutentions, les postures inconfortables, suppriment les vibrations provoquées par les pilonneuses. Le constructeur propose aussi des spiraleuses, qui permettent de positionner une gaine autour du réseau de câbles par enveloppement, et maintenue en place par spiralage, afin de les rendre prêts à être enterrés directement dans le sol, tout en supprimant les apports de sable en fond de tranchées.
Avec le déploiement de la fibre, qui vise à apporter un Internet à très haut débit à tous les Français, en 2019, les ventes du constructeur Risa ont progressés énormément. Le constructeur RISA conçoit et produit l'ensemble de ses matériels en France, à Caussade (82) et commercialise en direct ses produits.
 
Cerema - data.gouv.fr23.05.20 : A l'occasion de la neuvième édition des Etats généraux des RIP, les 19 et 20 mai 2020, toute virtuelle, le Cerema publie son 6ème bilan annuel des projets de RIP 2G qui ont répondu à l'appel à projets France Très haut débit.
Entre les premiers dossiers déposés en 2011 et les derniers en 2019, une évolution vers toujours plus d'ambition FttH pour les territoires s'est nettement dégagée. Il reste malgré tout à faire un dernier effort pour viser l'objectif ultime d'une France 100% fibrée. Consultez le détail des chiffres donné dans ce bilan par le Cerema.
 
22.05.20 : Plus de 500 participants se sont mobilisés les 19 et 20 mai 2020 à la 9ème édition des États Généraux des RIP. Evénement annuel (organisé virtuellement cette année pour cause de Covid-19) rassemble tous les acteurs des télécoms.
Pendant la période de confinement et au plus fort de l'épidémie du Covid-19, le déploiement de l'Internet fixe à très haut débit a grandement souffert , la filière et l'exécutif planchent sur des mesures pour le relancer.
Heureusement, le vaste chantier de déploiement de la fibre, qui vise à apporter un Internet à très haut débit à tous les Français à l'horizon 2022, n'a pas été totalement paralysé pendant la période de confinement et au plus fort de l'épidémie de coronavirus. Cela a d'abord permis au secteur d'éviter qu'un grand nombre de sous-traitants et de PME, en bout de chaîne, mettent la clé sous la porte, tout en lui permettant de reprendre plus vite les déploiements.
Mais les acteurs de la fibre rencontrent de nombreuses difficultés pour relancer leur activité. Etienne Dugas, à  la tête d'InfraNum, qui fédère les industriels du secteur, souligne que si, aujourd'hui, 70% des équipes en charge du déploiement de la fibre sont de nouveau sur le terrain, leur productivité reste bien moindre qu'avant. Celle-ci souffre logiquement des gestes barrière et précautions indispensables pour contrer le virus. Ce qui fait, mécaniquement, grimper le coût des déploiements. Ce sujet des surcoûts est au coeur des débats. « Nous devons régler ce problème collectivement, entre l'Etat, les collectivités et les industriels », appelle Etienne Dugas. Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie a suggéré, ce mardi, la création d'un « guide » d'aide à « la prise de décision » pour répartir équitablement les surcoûts. En parallèle, Etienne Dugas demande que l'Etat remette sans traîner du carburant dans la machine. C'est à dire « du cash, le nerf de la guerre », lance-t-il. Etienne Dugas souhaite notamment que le Fonds pour la société numérique (FSN), qui est destiné au financement des réseaux d'initiative publique dans les campagnes, « accélère ses versements ». En outre, il a suggéré la création d'un « fonds de filière », possiblement épaulé par BPIFrance. « Il pourrait prendre des parts capitalistiques minoritaires sous forme de fonds propres dans certaines des entreprises de la filière », suggère le chef de file d'InfraNum. A ce sujet, Julien Denormandie s'est dit ouvert. « Il faut qu'on en parle, mais pourquoi pas » (source La tribune) Consultez CEV : Matériels et accessoires pour la pose de câble
 
22.05.20 : Situé à Séméac, près de Tarbes dans les Hautes Pyrénées, HEP, dirigé par Lionel Aprahamian, est  un fabricant français depuis 1994 spécialisé dans la construction de foreuses-grues et de treuils de tirage destinés aux réseaux aériens et souterrain.
En matériels de levage-forage, HEP propose une gamme de machines dédiée à la pose de poteaux télécom et pour les réseaux électriques.
HEP fabrique leurs propre outils de forage qui se montent sur l’ensemble de leurs foreuses-grues. Ainsi ils ont aussi aussi la capacité de concevoir des adaptateurs pour équiper les machines d’autres constructeurs (Tarières, Carottiers, Marteaux fond de trou, Dents et porte dents, Accessoires et Pièces détachées).
Pour le tirage de câble leur gamMe est composée de treuils portatifs ou sur porteurs pour les travaux télécom, électriques et les réseaux humides.
 
15.05.20 : Le nouveau formulaire Cerfa (N° 14434*03) DT/DICT de Déclaration de projet de Travaux / Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux, est entré en vigueur le 23 avril.
Cette version n°3 du cerfa de Déclaration de projet de Travaux / Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux, obligatoire avant d’effectuer des travaux à proximité des réseaux, vient ajouter aux éléments existants une nouvelle nature de travaux et quelques précisions techniques afin d’en faciliter son utilisation. Vous pouvez télécharger ici le nouveau formulaire
Dans cette nouvelle version un nouveau type de travaux, donc un nouvel acronyme fait son apparition concernant les travaux strictement aériens, il s’agit de *FAC pour les travaux qui concernent les façades et toitures. Elle indiquent également l’introduction d’une nouvelle technique de travaux utilisée, il s’agit de la Raboteuse, recycleuse stabilisatrice qui porte l’acronyme *RAB  et une une précision a été effectuée sur certaines techniques de travaux : *TAR : Forage à la tarière devient Forage à la tarière horizontal ou oblique. *RTR : La Raboteuse, trancheuse, recycleuse stabilisatrice RTR devient Trancheuse.
 
CAD.4206.05.20 : La start-up française CAD.42 a mis au point un dispositif "KYD.42" pour aider les opérateurs de manière fiable à respecter les règles de distanciation sur leurs lieux de travail.
Une alerte sonore est émise lorsque deux opérateurs équipés du dispositif KYD.42  se rapprochent à 1 mètre de distance. La technologie utilisée, permet aux dispositifs d'évaluer leurs distances relatives 20 fois par seconde et d'obtenir une précision de 10 cm afin d'alerter les opérateurs de manière fiable. Le système, qui ne nécessite pas de configuration (sans contrainte logistique ou technique) est complètement anonymisé. Si le système "KYD.42"permet de respecter les règles de distanciation, il va permettre aussi d'aider à une adaptation rapide à ces nouvelles règles.
CAD.42 développe depuis 2016 des solutions connectées pour améliorer la sécurité des opérateurs sur les chantiers et les sites industriels.
 
02.05.20 : My-NDS spécialisée dans la fourniture d’appareils de détection et de localisation de réseaux enterrés, dans le cadre de la nouvelle réglementation DT-DICT nous présente le RADAR Quantum qui permet grâce à ses 3 fréquences de détecter tous types de réseaux enterrés.
Avec l’affichage simultané des données obtenues à haute, moyenne et basse fréquence, le RADAR Quantum permet facilement de retrouver aussi bien des réseaux de petites sections à des faibles profondeurs (fibres optiques, branchements…) que des réseaux plus imposants jusqu’à 8m (assainissement, pluvial…) Son interface en français est utilisable au doigt ou au stylet fourni avec sa tablette durcie Panasonic® FZ-G1 ou Getac® F110*. Ce RADAR de conception robuste est fait pour tous types de terrains, comme le démontre son antenne biseautée et ses grandes roues lui permettant de franchir aisément les obstacles que vous croiserez sur vos chantiers.
 
02.05.20 : Le constructeur RIVARD vient de livré, pour le déploiement de la fibre optique dans la région Haut de France, une nouvelle trancheuse RIVCITY .
Les caractéristiques de la trancheuse RIVCITY permet le maintien de la circulation pendant les travaux. C’est aussi l’équipement idéal pour le déploiement de réseaux Telecom en milieu urbanisé. Pour en savoir plus sur cette machine cliquez-ici
La société RIVARD spécialisée dans la conception et la construction d’équipements pour l’assainissement, le terrassement et les matériels haute pression, avaii repris son activité depuis le 30 mars sur la base du volontariat.
 
bouygues TELECOM28.04.20 : (Communiqué) Bouygues Telecom et Vauban Infrastructure Partners (affilié de Natixis Investment Managers) ont conclu un accord stratégique destiné à accélérer le déploiement des lignes FTTH dans les zones moyennement denses faisant l’objet d’un investissement privé et déployées par Orange (zone AMII et AMEL, soit environ 13 millions de prises).
Bouygues Telecom a créé une société dédiée et a lancé, à la fin de l’année 2019, un appel d’offres à l’issue duquel Vauban Infrastructure Partners, agissant pour le compte des fonds d’investissement qu’elle gère, a été retenue comme futur actionnaire majoritaire de ladite société. Grâce à cette opération, Bouygues Telecom sécurise l’accès aux lignes FTTH dans les zones moyennement denses faisant l’objet d’un investissement privé où le déploiement est opéré par Orange. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Suites des actualités